Altos

L’instrument

Cet instrument, ténor de la famille des saxhorns, est quasiment exclusivement utilisé dans la formation de brassband. Chez nos amis britanniques, l’alto est appelé « tenor horn », alors que les français emploient plutôt le terme de « pichotte ». Son rôle est important dans l’équilibre de la formation, il est d’ailleurs placé au centre, juste devant le chef. Il assure le relais (avec le bugle aussi) entre le pupitre de cornets à gauche et les « gros cuivres » à droite. Le timbre de l’instrument est clair. Il évolue dans un registre souvent technique dans les partitions rapides, mais devient émouvant et romantique dans les transitions lentes et chantées. C’est enfin l’instrument joué par notre chef, Cédric, qui a quelque peu délaissé son fameux euphonium pour l’alto ces dernières années. Si ce n’est pas un signe … !

Les instrumentistes

Le pupitre des « pichotte players » :

  • Marc

Après des débuts prometteurs au cor, ses études de vétérinaire l’éloignent du Grésivaudan ainsi que de la musique. De nombreuses années plus tard, installé de nouveau dans la région, il faudra un peu de chance et pas mal de persuasion pour lui donner l’envie de retenter l’aventure au sein cette fois du pupitre d’altos alors en pleine construction. Malgré son éternelle insatisfaction de ses prestations, il fait désormais partie du solide trio des « pichotte players ».

  • Xavier

Brillant corniste, il est également le jeune directeur d’une grande enseigne de bricolage de la région, ce qui ne lui facilite pas la pratique de sa passion, celle de la musique d’orchestre et plus particulièrement celle des cuivres. Musicien exigeant et passionné, il découvre puis contribue au fil des mois à l’essor du pupitre d’altos, dans lequel il tient aujourd’hui un rôle de leader. Il entretient avec ses deux camarades une émulation musicale positive, qui forge la cohésion de ce fameux trio.

  • Philippe

Fidèle corniste de toujours des orchestres du Centre Musical Accords, en parallèle de son métier d’informaticien, il accepte en septembre 2011, comme ses deux camarades, de débuter une « nouvelle carrière » à l’alto, sur fond de participation possible du Brass Band au championnat de France en Février 2013. Les mois de labeur alors nécessaires lui ont permis de découvrir toute la subtilité de cet instrument assez méconnu dont il est aujourd’hui un fervent ambassadeur.

  • Yves

Dernier arrivé dans le pupitre, cet amateur a appris la musique dans le Forez puis est arrivé dans le Dauphiné dans le cadre de son activité professionnelle. Après plusieurs années passées à la trompette dans différentes harmonies, il a découvert le Brass Band Accords en 2010 pour assurer quelques remplacements dans un premier temps, avant de rejoindre définitivement les cornets solos. L’envie de jouer d’un nouvel instrument l’a conduit peu à peu vers un changement de poste et c’est désormais au sein du pupitre d’altos qu’il partage sa passion.

3 Commentaires

  1. Bonjour

    tout jeune pichottiste, pourriez vous svp me transmettre une (courte) partition afin que je puisse me faire plaisir et me faire une idée des possibilités de mon instrument.
    Si possible un air connu…
    Merci d’avance

    • Bonjour Delecluse,
      Pourriez-vous nous contacter via le formulaire de contact afin de vous répondre directement ? Merci beaucoup.

  2. bonjour Mme, Mr. Je suis enseignant. Je cherche à me procurer une photo, de profil, d’un « pichottiste ». Disposez-vous d’une photo, libre de droit, que j’aurais pu présenter à mes élèves?
    D’avance merci pour votre réponse.

Laisser un commentaire

Champs Requis *.