Basses

Les instruments

La base de la base : les basses, ou encore, « les gros », mais leur vrai nom dans la famille des saxhorns, c’est la contrebasse (chez nos amis anglo-saxons et nous) ou le tuba (chez nos amis allemands). Comme dans tout ensemble musical, la ligne de basse représente les fondations du son : elle soutient tout le reste. Souvent, on attribue aux basses un rôle de planteur de temps, ou encore de « boum boum ». Mais quand ils/elles ne sont pas là, c’est toute la structure de l’harmonie musicale qui s’effondre. La nomenclature de brassband requiert deux contrebasses Si bémol et deux contrebasses Mi bémol, les secondes ayant plus souvent un rôle de soutien de la ligne mélodique. On peut conclure cette présentation sur une citation d’un des « gros » les plus connus : « Nan mais qui est gros ici ??!! »

Les instrumentistes

  • Christian

Originaire de la Haute-Vienne, il poursuit en parallèle de son travail des études musicales, à Limoges, puis dans les conservatoires de Villeurbanne et de Grenoble. Troisième prix du concours de Tuba de Tours dans la catégorie DEM en 2009, il est l’un des piliers du BBA et du pupitre de tuba.

  • Émile

Émile commence la musique avec le piano à l’âge de 7 ans. Désirant jouer en orchestre comme ses frères et sœurs, il débute le tuba à 11 ans dans la classe de Michel Hermann au CRD de Mulhouse. Il obtient en 2015 son CEM au piano puis, un an plus tard, son CEM au tuba. Etudiant à Grenoble INP, il rejoint le Brass Band Accords à la rentrée 2017

  • Aurélien

Aurélien est notamment passé par les classes de L. Vadrot et G. Lutmann, et s’est perfectionné en jazz au CRD de Bourg en Bresse. Il a enseigné dans plusieurs écoles de musique avant de s’installer à Ambérieu-en-Bugey où il a ouvert la classe de tuba. Il avait déjà fait ses classes au sein du Brass Band Brassage avant de nous rejoindre, ainsi que dans plusieurs orchestres symphoniques, harmonies ou fanfares.

  • Nicolas

Passionné de musique depuis son plus jeune âge, Nicolas a commencé par jouer de l’euphonium dans un orchestre d’harmonie. Séduit par les sons chaleureux des cuivres, il se lance dans la pratique du brassband tout en continuant à jouer au sein d’une harmonie. Musicien amateur, il apporte au Brass Band Accords sa bonne humeur et sa motivation.

  • JM

Né en Alsace dans une famille de musiciens, J-M débute par la trompette puis le saxhorn avant de passer à la taille supérieure. Également musicien de l’harmonie d’Eybens, il apporte au BBA son enthousiasme et son travail, menant le pupitre des tubas Sib. Ses spécialités : le grave, la sourdine et la choucroute.

Laisser un commentaire

Champs Requis *.